LES PAVES DE MEMOIRE
Deuil et mémoire - Le complexe culturel
Un témoignage

Ruth Breuer

 

Le 20 juillet 2011, j’ai fait poser des pavés de mémoire (Stolpersteine) pour le peintre juif allemand Felix Nussbaum et son épouse Felka Platek, dans mon quartier à Bruxelles-Ville. 
J’utiliserai une grille de lecture jungienne pour relater ce que sont les pavés de mémoire et comment cette action collective et publique s’est déroulée. 
Ensuite, j’expliquerai le concept théorique de complexe culturel en m’appuyant sur les travaux récents de deux auteurs jungiens des Etats Unis.
Je poursuivrai par l’élaboration d’un complexe culturel spécifique, le mien, celui d’autres Allemands et du peuple allemand lui-même. J’illustrerai ce propos par des vignettes cliniques à partir de thérapies que j’ai menées.
La dernière partie « une peine, une tâche, une découverte » me permettra d’envisager le dépassement du complexe culturel. Elle sera illustrée par des réactions recueillies loin du divan au moment de la pose des pavés de mémoire.

 

© 2020 by SBPA ⎮ All Rights Reserverd