JUNG DANS LA MATRICE

« J'aimerais libérer ton esprit Neo! Mais je ne peux que te montrer la porte, c'est à toi qu'il appartient de la franchir » (« Matrix » dir. Les frères Wachowski, 1999).
Christian Poelmans nous propose ici la traduction d'un l'article de Tom Flynn qui voit dans le film Matrix une illustration moderne du processus d'individuation.

 

« Les contes aujourd’hui ne sont plus racontés aux enfants ni aux adultes comme à une certaine époque, à la lueur d’une bougie ou à l’occasion d’un rassemblement rituel autour du totem clanique. Maintenant on va les voir en famille au cinéma! Les contes traditionnels évoquaient des enjeux de société et diverses formes d’initiation à la vie adulte, certains films jouent aujourd’hui le même rôle. Ils rendent visibles ces enjeux ». C’est le psychanalyste Serge Tisseron qui écrivait cela récemment.
Je souscris assez à cette conception qui prête au cinéma un rôle – parmi d’autres - de narrateur moderne des contes et mythes... 

Christian Poelmans

© 2020 by SBPA ⎮ All Rights Reserverd